January 06, 2022

Franciliens

Surveillance de masse : le Conseil d’État rejette notre requête contre les sondes de l’ANSSI (LPM 2019)

La loi de programmation militaire (LPM) de 2019 a permis à l’ANSSI (autorité nationale de sécurité des systèmes d’information — l’agence gouvernementale de cybersécurité) de déployer des sondes sur le réseau des fournisseurs d’accès internet (FAI). Ces sondes peuvent analyser aussi bien les métadonnées que le contenu des communications, et peuvent être imposées à un FAI sans contrôle judiciaire.

Nous nous étions joints à La Quadrature Du Net et la FFDN pour attaquer cette disposition de la loi devant le Conseil d’État (cf. la demande qui lui a été envoyée). Les arguments avancés contre ces sondes ont été expliqués en détail par la Quadrature (qui a également présenté une analyse globale de la LPM 2019).

Sur le fond, ces sondes constituent, après les « boîtes noires » de la loi renseignement de 2015, un pas de plus dans la surveillance de masse : ces sondes permettent au gouvernement d’analyser jusqu’au contenu des communications, sans définir précisément ni les « marqueurs techniques » utilisés ni les « menaces » contrées. Or rien dans la loi ne garantit que cette surveillance, établie sans contrôle d’un juge, ne soit utilisée dans d’autres fins que de lutter contre des cyberattaques (l’ARCEP ne peut réaliser un contrôle effectif ces sondes, et n’a pas de pouvoir de sanction contre l’ANSSI) ; de plus, les personnes surveillées n’en seront jamais informées, et ne pourront pas contester cette surveillance.

La semaine dernière, le Conseil d’État a néanmoins rejeté notre requête (décision du 30 décembre 2021). Ces sondes pourront donc continuer d’être déployées…

by ToumToum at January 06, 2022 11:03 PM

Vous avez raté le Premier samedi du libre… venez le deuxième samedi !

Le Premier samedi du libre tombant le jour de l’an, il aura exceptionnellement lieu le second samedi du mois.

Nous serons donc à La Villette le 8 janvier pour accueillir les curieux·ses des Fournisseurs d’Accès Internet associatifs, discuter neutralité du net, protection de la vie privée, données personnelles, et bien sûr auto-hébergement en présentant et aidant à l’installation de briques internet !

RDV entre 14 et 18 h au Carrefour numérique, à la Cité des Sciences et de l’Industrie (étage −1), 30, Avenue Corentin Cariou — 75 019 Paris, Métro Porte de la Villette

Infos pratiques

Samedi 8 janvier 2022, de 14 h à 18 h
Au Carrefour numérique², à la Cité des Sciences et de l’Industrie (étage −1)
30, Avenue Corentin Cariou — 75 019 Paris
Métro Porte de la Villette

Tout savoir sur le PSL organisé par Parinux

Si vous voulez participer au before et/ou à l’after, toutes les infos sont ici :

https://premier-samedi.org/

by ToumToum at January 06, 2022 08:42 PM

December 30, 2021

Lorraine Data Network

Arrêt du service DNS récursif ouvert

Comme indiqué précédemment, l’association sera dissoute mi-2022.
Les principaux services sont progressivement arrêtés ou transférés à d’autres associations membres de la FFDN¹.

L’un des services relativement critique et encore pas mal utilisé est le service DNS récursif ouvert de LDN, adresses 80.67.188.188 et 2001:913::8.

L’association LDN vous recommande de ne plus les utiliser, dès maintenant ; ce service sera stoppé prochainement.

En alternative, vous pouvez utiliser ceux fournis par certaines associations membres de la FFDN¹, comme :

Ou l’un des services DNS public ouvert, présent dans cette liste : 


¹ : https://ffdn.org/fr/membres

by Alexandre BAILLY at December 30, 2021 10:30 PM

December 20, 2021

French Data Network

Réunion bistro du 27 décembre

Comme pour les réunions bistro précédentes, cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) sur BigBlueButton, un logiciel de visioconférence libre dont FDN héberge sa propre instance. L’adresse de la salle : https://bbb.fdn.fr/b/khr-tce-z5z-l8w […]

by Khrys at December 20, 2021 06:57 AM

December 11, 2021

Iloth

AG 2021 : Nouveau bureau et compte-rendu vidéo

Bonjour à tous·te·s,

Notre AG 2021 s’est déroulée sans encombre, et nous souhaitons la bienvenue à notre nouveau bureau :

  • kitoy, au poste de Président. Dans l’association depuis près de 10 ans, notamment en tant que Secrétaire, kitoy prend enfin les manettes de ILOTH !
  • pintoo, au poste de Trésorière. Arrivée en 2019 dans l’association, pintoo est derrière la majorité des news/tweet/pouet que vous avez pu lire depuis (coucou :))
  • koolfy, au poste de Secrétaire. En tant que Président, koolfy ne prenait plus aucune notes en réunion…il est temps de refaire chauffer le clavier ! ;)

Un grand merci à mattsup, Trésorier sortant, pour tout son travail jusqu’ici !

Vous pouvez consulter le compte-rendu vidéo de l’AG sur PeerTube, à cette adresse : https://tube.fdn.fr/w/81qMSt4t3v2D9vriQuoygL

(Merci à Miraty et FDN pour l’hébergement ! )

Associativement, 

L’équipe ILOTH

by pintoo at December 11, 2021 10:07 PM

December 05, 2021

Le Blog de SCANI

Alors, fibre ou pas fibre ?

De plus en plus de membres de SCANI signalent aux actifs qu’ils ont « vu des installations en cours ». Évidemment, lorsqu’on voit une équipe déployer la fibre en bas de chez soi, on se dit que le bout du tunnel n’est pas loin et ça génère beaucoup d’attente.

Petite liste des questions croisées les plus régulièrement :

Quand je vois des câbles se déployer et des petites boites blanches pousser sur les poteaux, est-ce que je pourrais m’abonner demain ?

Eh bien … en deux mots, non. C’est loin d’être une science exacte, mais nous avons pu constater entre 3 et 9 mois entre le moment ou les premiers câbles sont installés et le moment ou des connexions sont disponibles. SCANI tient une petite liste des communes avec les dates d’ouverture dès que celles-ci nous sont communiquées (habituellement au moins 3 mois à l’avance). C’est par ici.

Est-ce que je peux m’abonner à la fibre SCANI ?

Ça dépends principalement du réseau qui vous dessert. Si vous êtes dans une zone Yconik, oui, la fibre SCANI est disponible. Si vous habitez dans une zone BFCFibre, seule la zone de Joigny est accessible à SCANI pour l’instant. Si vous êtes du côté de Villeneuve, de Migennes ou de Saint Florentin, il faudra attendre encore un peu. Si vous habitez Sens ou le grand Auxerrois, on y travaille, mais rien n’est pour l’instant disponible, en tout cas pas à des tarifs dont un particulier peut avoir l’habitude (si vous êtes quand même intéressés, prenez contact !)

Si vous ne savez pas dans quelle zone vous vous trouvez, n’hésitez pas à nous laisser un petit message avec votre adresse, on vous aiguillera 🙂

Vous pouvez aussi consulter le nouveau service d’éligibilité SCANI (encore en développement) en cliquant ici.

Combien coûte la fibre SCANI ?

C’est encore un peu tôt pour être vraiment certains : la fibre, pour SCANI, c’est comme pour vous, c’est « tout neuf ». Autant on sait qu’on peut maintenir notre réseau radio avec 30 € par mois par connexion, mais pourra-t-on faire de même pour la fibre ?

La décision qui a été pour l’instant prise est de conserver le tarif de 30 € / mois tout en indiquant aux membres qui choisirait une connexion fibre directe que celle-ci a un coût plus important que la radio pour SCANI et que, pour ceux qui en ont la possibilité, payer un peu plus chaque mois permettra d’assurer l’avenir.

Pour être tout à fait transparent, chaque fibre que SCANI activera coûtera entre 17 et 25 € par mois à la coopérative en fonction des endroits, contre une estimation autour de 10 € par mois pour la radio aujourd’hui.

Si je veux plus de débit mais que je ne peux pas payer plus cher, je suis coincé avec ma connexion radio actuelle ?

Eh bien non, absolument pas. Les réseaux radio et fibre sont interconnectés. Même si on ne parviendra jamais aux débits de la fibre avec la radio, le fait qu’une fibre « pousse » dans le quartier fera augmenter drastiquement les débits des personnes voisines restées en radio.

Imaginons un hameau avec 10 membres SCANI. Bien-sûr le réseau radio actuel reste en place (ça servira bien en cas de panne de la fibre). Le premier abonné radio du hameau qui souscrit à la fibre va faire augmenter les débits de l’ensemble de ses voisins. Une petite adaptation du réseau radio sera probablement nécessaire, mais vous voyez l’idée.

Si on essaie une synthèse :

  • Si vous vous sentez aujourd’hui très limité dans vos usages avez besoin de très haut débit, GO pour la fibre.
  • Si vous trouvez que ça rame un peu et qu’un peu plus de débit serait appréciable, ce n’est peut être pas la peine de souscrire à la fibre, l’augmentation des débits du voisinage sera possiblement suffisant. Parlons-en.
  • Tout va bien pour votre connexion internet actuellement ? Ne vous prenez pas la tête, il sera toujours temps d’y venir plus tard.

Certains vendeurs qui viendront toquer à votre porte vous expliqueront que de toute façon vous n’avez pas le choix parce que votre connexion actuelle s’arrêtera sans prévenir un beau matin. Ce sont des menteurs et ils ne connaissent pas SCANI (essayez de leur expliquer, c’est généralement un grand moment)

Il y a un engagement ?

Vous le savez, SCANI n’aime pas les engagements. Ceci dit, nous n’avons pas bien le choix, Yconik engage SCANI 12 mois sur chaque ligne fibre qui sera mise en service.

La décision prise pour l’instant consiste à ne pas imposer d’engagement aux membres, ça ne sert à rien de retenir de force une personne qui souhaite résilier. Mais on tient à souligner que si vous vous abonnez à SCANI demain et que vous résiliez le mois suivant, vous allez coûter 200 € à la coopérative.

La fibre, ça se passe comment ?

Là encore, c’est assez neuf, mais en principe, en tout cas pour la zone Yconik, ça se passe comme ceci :

Chez un gros opérateurChez un petit opérateurChez SCANI
La souscriptionEn ligne, par téléphone ou démarchageEn ligne ou par téléphoneComme ça vous plaît (téléphone, mail, en ligne, en venant nous voir, au hasard d’une rencontre, …)
Le suivi d’inscriptionEn ligneEn ligneComme ça vous plaît (comme l’inscription)
L’installationUn sous traitant de l’opérateur vient chez vousUn sous traitant d’Yconik vient chez vousUn sous traitant d’Yconik et un bénévole de SCANI viennent chez vous
En cas de soucis d’installation (impossibilité de passer le câble par exemple)Vous êtes mal partis. Ça peut durer des mois(on ne sait pas)Le sous traitant d’Yconik repartira, SCANI fera son possible avec vous et les autres membres pour débloquer la situation et convenir d’un nouveau RDV
En cas de panne de la fibre (coupée, par exemple)Si beaucoup de gens sont impactés, la réparation sera rapide. Sinon, c’est la galèreSi beaucoup de gens sont impactés, la réparation sera rapide. Sinon, c’est la galèreLe réseau radio de SCANI sera disponible pour assurer la connexion en attendant la réparation
En cas de panne de matériel chez moiBox renvoyée par la poste ou parfois en boutiqueBox renvoyée par la posteStock de box disponible un peu partout dans le département chez d’autres membres. Possibilités de venir en chercher directement au stock à Joigny
La résiliationPar courrier recommandé avec accusé de réceptionDépendant des opérateursComme ça vous plaît (comme l’inscription)

Il faut bien avoir conscience que l’installation de la fibre, ça ne consiste pas simplement à changer de box. Il faut faire rentrer un nouveau câble depuis la rue jusqu’à chez vous. De nombreuses embûches peuvent être rencontrées pendant cette opération : végétation bloquant le passage ou poteaux endommagés (dans le cas de câbles aériens), fourreaux bouchés (dans le cas de câbles sous-terrain), maison trop éloignée, mur impossible à percer, réseau déjà saturé, …

Dans tous les cas, même si ce n’est absolument pas une garantie de réussir à tous les coups, SCANI mettra en œuvre tout ce qu’on parvient à imaginer pour réussir là ou d’autres s’arrêteront probablement très rapidement en cochant la case « impossible » sur leur formulaire.

by bruno at December 05, 2021 06:56 PM

November 22, 2021

French Data Network

Réunion bistro du 27 novembre

Comme pour les réunions bistro précédentes, cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) sur BigBlueButton, un logiciel de visioconférence libre dont FDN héberge sa propre instance. L’adresse de la salle : https://bbb.fdn.fr/b/khr-tce-z5z-l8w […]

by Khrys at November 22, 2021 06:54 PM

November 16, 2021

Franciliens

Réunion de novembre

La prochaine réunion de l’association aura lieu le mardi 23 novembre 2021 à partir de 19h30.

Pour rappel, ces réunions sont ouvertes à toutes personnes, adhérentes ou pas, qui s’intéressent à la vie de l’association.

Elle aura lieu en ligne sur mumble : https://mumble.chapril.org/

Les personnes non familières avec Mumble peuvent lire la documentation disponible ici et se présenter à la réunion 1/4 d’heure avant l’heure annoncé pour tester.

by ToumToum at November 16, 2021 09:20 AM

Perturbations du réseau

Suite à la migration du cœur de réseau d’Absolight, des perturbations ont lieu sur le réseau.

by ToumToum at November 16, 2021 09:03 AM

November 15, 2021

Rezine

Participation de Rézine à la Faites du numérique

Le 1er décembre 2021, Rézine animera une conférence: "De la nécessité d'un accès Internet associatif" à Saint-Laurent-en-Royans dans le cadre de la "Faites du numérique" organisée par l'association "Les Tracols".

Nous parlerons du fonctionnement d'internet, des enjeux politiques autour du réseau, de vie privée, de neutralité du net ... Venez nombreux !

Pour en savoir plus retrouvez le programme de la Faites du numérique.

Rézine

November 15, 2021 09:37 AM

November 12, 2021

Iloth

Assemblée Générale Ordinaire 2021

ILOTH fait son AG !

Venez participer à l’assemblée générale ordinaire de l’association ce samedi 13 novembre 2021 à 18 heures en visio-conférence, à l’adresse internet suivante : https://allo.bim.land/iloth-ago2021

L’AG suivra l’ordre du jour suivant :

  • Bilan moral ;
  • Bilan financier ;
  • Election du CA et du bureau ;
  • Point sur les événements communautaires ILOTH.

Toutes les personnes intéressées, membres ou non, peuvent y assister.

La visio-conférence sera filmée, pour permettre au plus grand nombre de pouvoir la revisionner.

Associativement, 

L’équipe ILOTH

by pintoo at November 12, 2021 12:22 PM

November 06, 2021

Franciliens

« Premier Samedi du Libre », le retour !

Les PSL à La Villette reprennent le samedi 6 novembre, et Franciliens.net y sera présent ! Nous aurons plaisir à accueillir de nouveau les curieux·ses des Fournisseurs d’Accès Internet associatifs, à discuter neutralité du net, protection de la vie privée, données personnelles, et bien sûr auto-hébergement en présentant et aidant à l’installation de briques internet !

RDV entre 14 et 18 h au Carrefour numérique, à la Cité des Sciences et de l’Industrie (étage −1), 30, Avenue Corentin Cariou — 75 019 Paris, Métro Porte de la Villette

Si vous voulez participer au before et/ou à l’after, toutes les infos sont ici :

https://premier-samedi.org/

by ToumToum at November 06, 2021 10:49 AM

November 05, 2021

French Data Network

La première ligne FTTH FDN est fonctionnelle depuis septembre !

La première ligne FTTH FDN via la collecte Kosc-Ielo est fonctionnelle depuis septembre. Nous sommes actuellement en phase de tests et prévoyons d’ouvrir notre offre publique (y compris auprès des copaines de la FFDN pour de la marque blanche ou collecte groupée) à l’occasion de notre prochaine AG (probablement fin mars 2022). Pour être au […]

by Khrys at November 05, 2021 12:37 PM

October 20, 2021

French Data Network

Réunion bistro du 27 octobre

Comme pour les réunions bistro précédentes, cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) sur BigBlueButton, un logiciel de visioconférence libre dont FDN héberge sa propre instance. L’adresse de la salle : https://bbb.fdn.fr/b/khr-tce-z5z-l8w […]

by Khrys at October 20, 2021 01:52 PM

October 16, 2021

Franciliens

Réunion d’octobre

La prochaine réunion de l’association aura lieu le mercredi 20 octobre 2021 à 19h30.

Pour rappel, ces réunions sont ouvertes à toutes personnes, adhérentes ou pas, qui s’intéressent à la vie de l’association.

Elle aura lieu en ligne sur mumble : https://mumble.chapril.org/

Les personnes non familières avec Mumble peuvent lire la documentation disponible ici et se présenter à la réunion 1/4 d’heure avant l’heure annoncé pour tester.

À mercredi !

by ToumToum at October 16, 2021 06:37 AM

October 11, 2021

Le Blog de SCANI

La fibre qui ne s’active pas

Pour ceux qui n’ont pas tout suivi aux épisodes précédents, dans le monde de la fibre, il y a plusieurs étages. Sans rentrer trop dans les détails et les différentes variantes, on trouve :

  • Les propriétaires éventuellement financeurs (opérateurs privés, par exemple à Sens ou à Auxerre c’est Orange qui paie le réseau et en est propriétaire, ou bien puissance publique, partout ailleurs dans l’Yonne)
  • Les opérateurs d’infrastructure (qui exploitent le réseau pour le compte des propriétaires, Orange pour Sens et Auxerre, BFCFibre, filiale d’Orange, pour Migennes, Joigny, Saint Florentin et Villeneuve sur Yonne, et Yconik, filiale d’Altitude Infrastructure pour le reste de l’Yonne)
  • Les fournisseurs d’accès (les gros ou les petits)
  • Les utilisateurs finaux

Comment tout ça se branche ?

On va simplifier un peu pour ne pas être trop long : l’opérateur d’infrastructure est chargé de gérer le réseau qui est construit par le propriétaire financeur et qui va des nœuds centraux jusque dans des boites situées à proximité immédiate de l’ensemble des habitations d’une zone géographique donnée. Pour vous donner une idée, ce genre de nœuds, on va en trouver une centaine dans l’Yonne.

Avant cette partie, c’est soit le FAI qui se débrouille (cas des gros FAI), soit l’opérateur d’infrastructure qui propose un service de transport des données pour permettre au FAI de ne pas avoir à se disperser et partager l’investissement nécessaire en matériel (cas des petits FAI)

Et après cette partie, c’est la foire : les gros FAI s’occupent eux même d’amener la fibre chez les gens et les petits demandent généralement à l’opérateur d’infrastructure de s’en occuper (chez SCANI, on ne fait rien comme tout le monde, et bien qu’étant un petit, on aimerai pouvoir s’occuper des raccordements nous même)

C’est quoi cette différence entre gros et petits ?

Pour les fournisseurs d’accès, on distingue deux grandes façons de raccorder les utilisateurs finaux :

  • Le raccordement dit « passif », qui consiste, pour le fournisseur d’accès, à amener son propre réseau sur les nœuds de raccordement optique de l’opérateur d’infrastructure (chacun desservant plusieurs centaines voir milliers de logements) ou même, parfois, jusqu’aux armoires dans les quartiers (desservant quelques centaines de logements)
  • Le raccordement dit « activé », qui consiste, pour le fournisseur d’accès, à demander à l’opérateur d’infrastructure de collecter le trafic des utilisateurs finaux et de le livrer à un seul et même endroit pour l’ensemble des abonnés. Généralement « en local » dans le département ou la région, ou « en national » à Paris

Pour la petite histoire, on dit « activé » parce que c’est l’opérateur d’infrastructure qui s’occupe de mettre le laser au bout de la fibre, par opposition à « passif » ou l’opérateur d’infrastructure livre des fibres sans rien au bout et le FAI met son propre laser dedans.

La première solution permet au FAI de payer moins cher la location mensuelle des lignes à l’opérateur d’infrastructure, en contrepartie de quoi il doit effectuer de lourds investissements pour amener son réseau jusqu’aux nœuds de raccordement principaux. C’est le choix qui est généralement fait par les grands opérateurs nationaux.

La seconde solution coûte plus cher chaque mois au FAI pour louer chaque ligne, puisque c’est l’opérateur d’infrastructure qui s’occupe de centraliser le trafic, mais les investissements de démarrage sont bien moins élevés. C’est le choix qui est naturellement fait par les opérateurs de plus petite envergure.

Une variante de la première solution existe qui permet aux fournisseurs d’accès de réduire encore le coût de location payé aux opérateurs d’infrastructure en participant à l’investissement de construction du réseau en réservant au moins 5% des lignes d’un réseau fibre. On aurait bien tenté cette voie chez SCANI, mais la « maille de co-investissement » (la zone géographique minimale sur laquelle il faut payer 5% des lignes) c’est, dans le cas de BFCFibre, la région entière, et dans le cas d’Yconik, le département entier.

Pour vous donner une idée, voici les tarifs hors taxe payé par les FAI aux opérateurs d’infrastructure qu’on constate en général pour la location mensuelle d’une ligne fibre :

  • Location d’une ligne passive avec co-investissement : 4 à 6 € / mois
  • Location d’une ligne passive sans co-investissement : 10 à 12 € / mois
  • Location d’une ligne active collectée en local : 14 à 16 € / mois
  • Location d’une ligne active collectée en national : 15 à 19 € / mois

Cool, donc il y en a pour tout le monde ?

Oui mais non, vous voyez bien, avec les prix ci-dessus, qu’en vendant un abonnement internet à 30 € TTC, une fois payé 19 € HT (donc 22.80 € TTC) à l’opérateur d’infrastructure, il ne reste qu’un peu plus de 7 € par abonné et par mois pour financer tout le fonctionnement du FAI. Ça fait pas lourd

Mais là ou ça devient vraiment (pas) rigolo, c’est que les propriétaires et les opérateurs d’infrastructure ne proposent pas toujours de lignes activées. C’est le cas par exemple des réseaux d’Orange sur Sens et Auxerre (choix d’Orange) et du réseau BFCFibre dans l’Yonne (choix du département). A contrario, le réseau Yconik propose ces lignes activées.

Un projet de loi avait été proposé à l’assemblée nationale il y a quelques temps, imposant l’obligation de proposer des offres activées sur les réseaux financés par nos impôts. Peine perdue.

SCANI est donc, via le Projet Racine, entrain de déployer un réseau permettant d’exploiter les lignes passives de BFCFibre sur la zone de Joigny (130.000 € d’investissement), au risque qu’un jour BFCFibre propose une offre activée, ce qui rendrait l’amortissement de l’investissement bien moins évident. Si vous voulez aider, ça se passe par ici : https://www.scani.fr/racine.

Ailleurs, dans les zones gérées par Orange, c’est juste impossible pour un opérateur de notre envergure. Nous n’allons donc même pas essayer (sauf si un gagnant du loto ne sait pas quoi faire de son gain, bien entendu)

Dans le reste de l’Yonne, sur toutes les zones couvertes par Yconik, SCANI loue des lignes activées.

Enfin, SCANI voudrait bien louer des lignes activées, notamment à Sergines et Champigny ou le réseau est réputé disponible à l’heure ou ce billet est écrit. Mais quand on demande le déploiement d’une ligne, l’ordinateur répond invariablement « pas de créneau disponible ».

Mais que se passe-t-il ?

Eh bien c’est tout simple : Pour qu’un opérateur d’infrastructure (ici Yconik) puisse livrer une ligne activée à un fournisseur d’accès, il faut que le réseau soit complet entre l’utilisateur final (à Sergines par exemple) et l’endroit ou est livré le trafic (dans notre cas, un bâtiment situé à Saint Denis en banlieue nord de Paris). Et c’est là que ça coince : Yconik a construit le réseau entre le nœud de raccordement principal de Sergines et l’ensemble des rues du secteur … Mais la construction entre Paris et Sergines n’est pas terminée.

On se retrouve donc avec une belle distorsion de concurrence : les gros opérateurs, non contents de bénéficier d’un avantage financier sur la location des lignes chaque mois (on leur pardonnera, ils investissent lourdement pour avoir cette possibilité), se retrouvent en pôle position pour raccorder les utilisateurs finaux, puisqu’ils ont eux-même construit les morceaux manquants entre leur réseau et le nœud de raccordement de l’opérateur d’infrastructure. Les plus petits doivent attendre.

Et pourtant, un « gel commercial » est prévu : une fois le réseau réputé « terminé », les FAIs sont prévenus (nous l’avons été) et ont 3 mois pour préparer les choses avec les futurs raccordés avant que le top-départ soit donné pour aller effectivement connecter les utilisateurs finaux. Le top départ a été donné en septembre pour Sergines et … nous ne pouvons pas raccorder.

L’histoire ne dit pas si c’est un retard de construction volontaire ou pas, ni si le cas se reproduit à chaque nouveau réseau fibre construit, mais le résultat est là : les gros sont encore une fois avantagés, puisqu’ils « raflent » le marché (on compte déjà quelques 150 raccordements en cours ou déjà réalisés par Orange sur les zones Yconik ouvertes dans le nord du département), pendant que les petits attendent de pouvoir travailler et doivent tenter d’expliquer pourquoi Orange peut alors qu’eux ne peuvent pas.

De notre côté, en tout cas, tout est prêt, on attends juste de pouvoir réserver des créneaux dans le planning d’Yconik pour raccorder nos membres, ou qu’Yconik nous autorise à effectuer nous-même les raccordements (ce qui fera peut être l’objet d’un prochain article)

by bruno at October 11, 2021 06:58 PM

September 29, 2021

Franciliens

Franciliens sur le pont

Après une année de césure consacrée à la méditation transcendantale sur le sens de nos actions numériques, les membres de Franciliens se sont réunis ce soir, plus déterminés que jamais à continuer de fournir un accès à Internet neutre et de qualité, de promouvoir un monde numérique éthique et décentralisé.
Suivez notre actualité ici et sur les réseaux pour connaître les (très) prochaines réunions et autre événements qui seront l’occasion de nous rencontrer.

Le compte-rendu de cette réunion de rentrée

Franciliens d’attaque

by ToumToum at September 29, 2021 08:36 PM

September 21, 2021

French Data Network

Réu bistro du 27 septembre

Comme pour les réunions bistro précédentes, cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) sur BigBlueButton, un logiciel de visioconférence libre dont FDN héberge sa propre instance. L’adresse de la salle : https://bbb.fdn.fr/b/khr-tce-z5z-l8w […]

by Khrys at September 21, 2021 08:43 AM

September 17, 2021

Le Blog de SCANI

Les premières racines poussent

En cette troisième semaine de septembre 2021, les premiers câbles du projet Racine Joigny sont en cours d’installation.

Le projet rempli trois objectifs principaux :

  • Raccorder le cœur principal du réseau, situé dans un bâtiment de la CCJ, au point de présence principal actuel de SCANI
  • Prévoir le raccordement de l’ensemble des armoires fibre optique en cours de déploiement par BFC Fibre sur notre territoire
  • Raccorder directement un certain nombre de sites stratégiques (bâtiments publics, relais SCANI, points d’accès wifi publics, …)

Il a été découpé en trois phases :

  1. Le raccordement du cœur du réseau et du point de présence principal, le raccordement de la cité administrative et le raccordement de trois armoires BFC Fibre (15% du montant du projet)
  2. Le raccordement du reste des points et des armoires dans Joigny intramuros (35% du montant du projet)
  3. Le raccordement des armoires BFC Fibre de Paroy, Chamves, Grand Longueron et Champlay (50% du montant du projet)

L’ensemble du projet est encore loin d’être financé (7370 € sur un objectif global de 130000 €), les phases suivantes sont donc encore en sursis. La coopérative compte sur la participation de l’ensemble de ses membres et d’éventuels généreux participants … Pour devenir membre de SCANI ou, si vous l’être déjà, pour participer, ça se passe sur https://cooperateurs.scani.fr/ !

by bruno at September 17, 2021 11:16 AM

August 31, 2021

Le Blog de SCANI

Fibre ou pas fibre ?

L’avancée du déploiement de la fibre dans notre département est l’occasion, chez SCANI, de se poser beaucoup de questions. La première d’entre elle, chacun des membres sera amené à se la poser tôt ou tard. Voici donc quelques pistes de réflexions et quelques éléments.

Comment ça se passait jusqu’à présent ?

Depuis 2012, le modèle économique de SCANI est simple : on ramène notre réseau au plus proche possible de l’endroit ou une (ou plusieurs) personne(s) souhaite(nt) obtenir une connexion SCANI et on termine le trajet en installant nos antennes. Par la suite, si d’autres connexions arrivent, il faut agrandir le tuyau qui « ramène notre réseau ».

Mais c’est quoi, au juste, « ramener le réseau SCANI » ? Comment ça se fait concrètement ?

Eh bien c’est très variable. Au début de la vie d’un nouveau secteur du réseau, il n’y a pas beaucoup de membres, donc pas beaucoup d’argent. On s’appuie donc sur des connexions qui ne coûtent pas trop cher à mettre en place et suffisent pour le faible nombre de gens présents sur place :

  • 4G fixe via le réseau RCube piloté par la région
  • vDSL via un opérateur national n’interdisant pas le réemploi de la connexion
  • Lien radio longue distance avec un autre secteur du réseau SCANI

Parfois, on utilise plusieurs méthodes en même temps, soit pour équilibrer la charge du réseau, soit pour basculer les communications en cas de panne.

Dans les secteurs plus peuplés, on va recourir à des connexions fibre permettant de communiquer directement avec notre coeur de réseau parisien à très (très) haut débit. C’est par exemple le cas à Joigny, Migennes, Sens, Auxerre, Avallon et … Grandchamp (qui a évolué en quelques années d’un tout petit secteur raccordé en radio à Taingy à un secteur disposant de sa propre arrivée fibre).

Il faut noter que les fibres dont on parle ici ne sont pas celles qui sont en cours de déploiement. Si le câble est le même, le fonctionnement technique (et surtout le prix) n’ont rien à voir. Il s’agit ici de fibres dédiées (aussi nommées parfois « FTTO »)

Que change l’arrivée du FTTH ?

Vous l’aurez compris, jusqu’à présent, les coûts de l’infrastructure de SCANI étaient surtout composés d’achat de matériel radio, de temps de travail pour l’installer et le maintenir, et de location de fibres dédiées payées à prix d’or.

Demain, le FTTH change la donne. Plutôt que de payer 1200 € HT une fibre dédiée qui alimentera un secteur radio rassemblant 70 membres, SCANI devra financer la fibre qui arrive chez ces 70 membres pour un tarif unitaire légèrement inférieur à 20 € HT.

Si on fait le calcul, ça revient à peu de choses près au même, mais la réalité à la peau dure :

  • On ne passera pas de la situation actuelle à une situation ou tous les membres seront fibrés en un claquement de doigts
  • Certains endroits ne pourront pas bénéficier de la fibre (impossibilité technique, impossibilité pratique, …)
  • Certaines personne ne voudront pas (pas besoin, pas envie d’avoir des trous et un câble qui parcours la maison, pas envie de s’engager pour un an, …)

Par ailleurs, si la fibre règle le problème des lignes aDSL trop longues en amenant un meilleur débit, elle souffre d’une fragilité accrue de l’infrastructure et, comme tout réseaux, de pannes ayant diverses origines. Même si on sait qu’il se développera moins vite, pas question donc, pour SCANI, d’abandonner son réseau radio qui représente une très bonne alternative en cas de panne de la fibre.

Quelles sont les options pour les membres actuels ?

On se dirige vers 2 grandes possibilités pour chacun des membres de SCANI :

Ceux qui, par besoin ou par envie (ou les deux), veulent la fibre pourront la commander auprès de SCANI.

Il avait été évoqué le choix d’un tarif de 42 € TTC / mois, mais après de nombreuses discussions, les actifs en ont conclu qu’il n’était pas forcément souhaitable de contraindre à un tarif plus cher au motif qu’on obtient plus de débit, il semble donc qu’on se dirige vers un tarif minimal identique (30 € TTC / mois) avec la possibilité, pour ceux qui le souhaitent, de payer un montant complémentaire choisi afin d’amortir le surcoût supporté par la coopérative pendant la transition. Tout l’art de l’opération étant de faire en sorte que SCANI conserve sa stabilité financière en payant le temps qu’il faudra à la fois les fibres FTTH chez chacun et les fibres FTTO de collecte générale.

L’installation radio déjà en place sera conservée, permettant au membre concerné de toujours avoir une connexion en cas de panne de la fibre.

Pour ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent pas s’équiper de la fibre, il y aura tout de même du changement. En effet, ceux qui, parmi les membres, choisiront la fibre, permettront au voisinage de voir leur débit augmenter, parfois d’un facteur 10 ou 20 (bien évidemment pour le même tarif qu’aujourd’hui, avec également la possibilité d’un règlement complémentaire pour ceux qui le souhaitent).

Et les options pour les nouveaux ?

Même en déployant tous nos efforts depuis 10 ans, il reste encore beaucoup d’endroits dans l’Yonne ou SCANI n’a pas réussi à amener des connexions. Le déploiement de la fibre permettra de relier immédiatement les personnes dont les domiciles sont éligibles. Et là aussi, on pourra y adjoindre un morceau de réseau radio afin de desservir le voisinage.

Chemin faisant, il sera fortement probable d’avoir la possibilité d’interconnecter chacun de ces nouveaux petits secteurs afin d’améliorer la fiabilité globale du réseau.

Et pour les frais d’installation ?

Il faut distinguer le raccordement d’une maison non équipée et les frais de mise en service généraux d’une connexion.

Plusieurs options s’offraient à nous en ce qui concerne les raccordements :

  • Payer 250 € HT pour raccorder une maison et se faire rembourser au prorata sur 20 ans en cas de changement d’opérateur (par exemple, un membre SCANI se fait connecter à la fibre et résilie au bout de 10 ans, SCANI perçoit un remboursement de 125 €)
  • Payer 100 € HT pour raccorder une maison et ne rien percevoir en cas de résiliation
  • Louer le raccordement 1.98 € HT chaque mois

Compte tenu de la durée généralement longue des abonnements chez SCANI, nous avons choisi la seconde option.

Les frais de mise en service sont, quant à eux, de 50 € HT et le matériel que SCANI va confier à ses membres représente un coût moyen de 20 € HT donnant donc un global de mise en service de 204 € TTC. Nous n’avons pas encore déterminé quelle part de cette somme sera demandée à chacun pour établir la connexion fibre.

Quels avantages reste-t-il à SCANI puisque la fibre règle les problèmes de débit et de zones blanches ?

Nous avons plein de cordes à notre arc :

  • Nous sommes toujours une coopérative locale de l’Yonne et non marchande
  • SCANI ne pratique toujours pas les prix qui changent quasiment sans prévenir du jour au lendemain ni les « prix psychologiques » à 29.99 €
  • Le réseau est toujours une propriété collective ou chacun a son mot à dire sur la façon dont il est géré
  • Nous sommes toujours très attachés à notre rôle d’intermédiaire technique qui ne va ni vérifier, ni enregistrer ce que vous faites sur internet
  • SCANI est toujours un endroit où il est possible de venir apprendre comment tout ça fonctionne, ou simplement venir passer un bon moment
  • La coopérative poursuit le développement et l’entretient de son réseau radio pour permettre le maintient de la connexion en cas de grosses pannes sur le réseau fibre (ainsi que quelques autres usages ésotériques comme les réseaux LoRaWaN)

Et puis, malgré toutes les promesses, on se questionne très sérieusement sur la réalité de la fin des zones blanches 🙂

Comment savoir si je peux avoir la fibre chez SCANI ?

En allant voir sur le site d’Yconik lorsque l’information y sera disponible (qui gère le seul réseau fibre auquel SCANI a accès) ou bien en vous rendant sur cette page ou on tient à jour la liste des communes éligibles avec les dates de mise en service.

by bruno at August 31, 2021 09:07 AM

August 23, 2021

French Data Network

Réu bistro du 26 août

Comme pour les réunions bistro précédentes, cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) sur BigBlueButton, un logiciel de visioconférence libre dont FDN héberge sa propre instance. L’adresse de la salle : https://bbb.fdn.fr/b/khr-tce-z5z-l8w […]

by Khrys at August 23, 2021 05:55 PM

August 22, 2021

Aquilenet

A qui la fibre en nouvelle Aquitaine ?

Fournir de l'accès Internet via la Fibre

  Ça y est ! Nous sommes contents de pouvoir enfin être en mesure de fournir un nouveau service: de l'accès Internet fibre aux particuliers (FTTH) situés en nouvelle Aquitaine. C'est une nouvelle étape pour Aquilenet, le collectif réuni autour de l'activité de fournisseur d'accès Internet associatif en Aquitaine, en activité depuis 2010.

 Fournir un accès Internet via fibre optique et ce directement (pas par le biais d'un VPN), a été un long combat et c'est en grande partie le fruit du travail initié par le groupe fibre de notre fédération.

 Comment ça marche ? En gros la France est divisée en deux zones: les zones AMII qui sont celles à forte densité où les opérateurs Télécom sont présents car le marché est lucratif. Et le reste où ils ne sont pas très intéressés car ce sont des zones peu peuplées. Sur ces dernières zones le secteur public a créé des délégations de service public (DSP) pour cofinancer le déploiement de la fibre avec l'opérateur qui a remporté le marché, une carte montre la répartition du territoire ici. Il a aussi fallu que ces opérateurs fournissent des portes de collectes, point de livraison des connections des foyers fibrés en FTTH pour que nous puissions nous y raccorder et fournir de l'accès Internet, ce qui est le centre de notre activité.

 Ces offres commerciales ont été longues à être mises en place, et l'ARCEP a joué son rôle structurant sur le sujet. Ces offres existent désormais et sont accessibles à des petits opérateurs comme nous.
 Notre travail a donc consisté à contractualiser avec l'opérateur Axione qui s'occupe de la nouvelle Aquitaine avec la DSP NATHD, puis de mettre en place l'infrastructure nécessaire pour pouvoir fournir de l'accès Internet à nos futurs adhérents fibre en nous raccordant à la porte de collecte Axione (équipement réseau permettant à l'opérateur de récupérer le trafic de ses abonnés reliés à partir d'une boucle locale). D'autre part comme ces derniers sont présents sur d'autres zones en France nous avons fait en sorte que cela puisse bénéficier aux autres membres de la FFDN : les autres régions peuvent être livrées sur cette porte de collecte, ce travail a vocation à être complètement mutualisé.
 Et nous n'avons pas réussi à faire tout cela tous seuls, nous avons bénéficié de l'aide de différentes structures amies :
  • Stolon, fournisseur d'accès Internet associatif à Pau nous a accompagné sur les aspects techniques (notamment BGP et Radius), merci notamment à dam64 et jpcw pour ça ;
  • Gitoyen, opérateur réseau grâce auquel nous pouvons poser notre infrastructure au point de livraison Axione, un grand merci à Sebian et tout l'équipage ;
  • Octopuce, société d'hébergement et infogérance haute fidélité, nous a gracieusement fourni le matériel nécessaire, bises à toute l'équipe, merci Vinci ;
  • Grenode et Illyse qui ont été des références de notre fédération sur l'ouverture d'une porte de collecte Axione
  • Et des copains comme Ninjatrappeur, jcp, dam64, Sebbaz, Joan, Vinci ansi que tous ceux qui nous ont soutenu

 Nous sommes en train de finaliser nos interfaces de test d'éligibilité qui est un sujet complexe qui touche les base de données d'adresse qui peuvent être propriétaire et payantes et est un problème encore plus large sur lequel nous reviendrons.

  Nous avons cette semaine (18/10/21) ouvert notre première ligne et réglé divers problèmes techniques et vous pouvez déjà nous poser des questions via nos différents canaux de contact et devenir nos premiers abonnés fibre.

 Toutes les informations sont sur https://www.aquilenet.fr/services/fibre/

 Des informations complémentaires sont disponibles sur le wiki de notre fédération.

 Enfin cette porte de collecte va permettre à d'autres fournisseurs d'accès Internet de notre fédération de pouvoir donner accès à de la fibre pour les particuliers et nous espérons aussi bientôt pourvoir fournir de la fibre dans les grandes villes avec l'opérateur Kosk, c'est un autre chantier en cours, à suivre !

by Sacha at August 22, 2021 01:17 PM

August 06, 2021

French Data Network

Non, l’ADSL ne va pas disparaître

Il semble que des opérateurs fibre deviennent de plus en plus agressifs dans leurs opérations de prospection commerciale au point de mentir effrontément en disant que l’ADSL va disparaître en France.  C’est juste faux.  Ce qui est vrai, c’est que le réseau téléphonique commuté va disparaître ; on ne peut déjà plus prendre d’« abonnement téléphonique » chez Orange, […]

by Khrys at August 06, 2021 07:48 PM

August 02, 2021

Le Blog de SCANI

Démarrage du réseau Yconik

C’est le dernier arrivé dans le paysage de notre département. Le réseau Yconik a démarré par le nord, sur les communes de Villemanoche, Champigny et Vinneuf (voir image ci-dessus qui représente les câbles qui ont déjà été posés et testés)

Les premières prises seront raccordables à Villemanoche en septembre. Mais au fait, quelles sont les étapes de tout ce bazar ?

Implantation du NRO

Fibre optique. [VIDÉO] Rosace: l'infrastructure se déploie

Il s’agit, dans le cas du réseau Yconik, de grosses armoires faisant en gros la taille d’une petite remorque de camion qui sont posées à des endroits stratégiques et vont recevoir l’ensemble des connexions fibre de la zone. On parle de NRO (noeuds de raccordement optique). On en comptera 59 sur le réseau Yconik avec le « zonage » suivant (oui, il nous en manque quelques uns sur la carte dans le centre Yonne) :

Installation des PMs

Une fois ces gros noeuds de raccordement installés et connectés les uns aux autres, on avance d’un cran dans le déploiement et on peut poser les « points de mutualisation » (on dit « PM »). Ce sont de petites armoires qui regroupe un minimum de 300 connexions fibre (parfois plus dans les zones dense) et qui disposent d’un nombre réduit de fibre entre eux et le NRO. Ce sont dans ces armoires que les fibres qui viennent du NRO sont « partagées » entre plusieurs utilisateurs, jusqu’à 128 logements sur une même fibre.

Voici par exemple, au sein d’un même NRO, les zones couvertes par les différents PM qui y sont raccordés :

On voit sur cette carte le NRO desservant 4 PMs (ainsi que la zone voisine en haut à droite avec deux PM).

Mise en place des PBOs

Une fois ces PMs alimentés en fibre optique, il faut encore aller jusqu’au plus près des habitations installer les points de branchements qui permettront ensuite d’amener chez chacun un câble fibre optique. On parle de PBO (points de branchement optique). Il s’agit souvent de petites boites blanches installées sur les poteaux (lorsque le réseau est aérien), ou noires dans les chambres prévues à cet effet (souvent sous les trottoirs ou les rues).

Un septième opérateur sur le réseau Rosace | Rosace Fibre : Rosace Fibre

Sur le réseau Yconik, les PBO sont prévus pour desservir 2 à 6 logements, on imagine donc assez facilement le nombre de ces petites boites qui vont être installées.

Une fois qu’elles sont en place, les opérateurs reçoivent une notification qu’une adresse sera prochainement disponible et il faut patienter trois mois avant de pouvoir lancer la construction finale chez les abonnés.

Ici, à Villemanoche, le gros des logements sont raccordables début septembre prochain à l’exception d’une quelques uns qui le seront prochainement.

Et le reste du réseau ?

Touché !

Eh oui, il ne suffit pas de raccorder votre logement à un PBO, lui même raccordé à un PM, lui même raccordé à un NRO. Internet ne « pousse » pas dans les NRO.

Ceux-ci sont raccordés au réseau de l’opérateur exploitant (ici Altitude Infrastructure) qui va transporter dans les deux sens le trafic jusqu’à Paris (ou d’autres endroits ou le réseau internet est très dense) afin de permettre aux opérateurs (comme SCANI par exemple) de le récupérer pour l’amener jusqu’à Internet.

Les opérations d’interconnexion entre SCANI et Yconik ont été effectuées la semaine dernière et les derniers tests sont en cours.

Ça ne sera pas pour tout le monde tout de suite, mais si vous souhaitez vous fibrer avec SCANI Prenez contact, on vous tiendra informés de l’évolution du déploiement 🙂

by bruno at August 02, 2021 03:59 PM

August 01, 2021

Alsace Réseau Neutre

Samedi 18 sept. 2021 - Atelier "Libérons-nous du pistage"

Horaire : 14h00 à 18h00

Lieu AUBE - 97 Avenue de Cormar

Atelier "Libérons-nous du pistage" par ARN (CEN/CCN)

(Port du masque conseillé)

Lors de cet atelier, des bénévoles d'Alsace Réseau Neutre, votre Fournisseur d'Accès à Internet associatif et local, vous proposent différents parcours pour reprendre le contrôle sur vos données numériques en vous accompagnant dans l'adoption de solutions alternatives. 

Les parcours au choix :  

 - Configurer votre navigateur

 - Découvrir / installer Linux

 - Auto-hébergement YunoHost

 - Découvrir LineageOS ( ... libérez votre Smartphone)

  (L'inscription est fortement recommandée pour nous permettre de préparer nos événements au mieux :  contact [at] arn-fai.net ) 

Entrée libre : Rez-de-chaussée.

 

by scapharnaum at August 01, 2021 05:03 PM

July 28, 2021

Alsace Réseau Neutre

Vendredi 30 juillet 2021 - Hack Ver Alli - Rencontre Monnaie-libre

Horaire : 19h20 à 23h00

Lieu HACKSTUB / Aube - 97 avenue de Colmar

Présentation / Rencontre

Découvrez et rejoingnez le réseau de la Ğ1 !

L’association HACKSTUB, en partenariat avec Alsace Réseau Neutre, propose une rencontre « Monnaie-Libre » dans le cadre de sa programmation « Hack Ver Alli » - (hack pour tous) - le vendredi 30 juillet.

C’est une bonne occasion de découvrir la « Monnaie-Libre » June, d’établir des contacts et d’obtenir aussi des certifications pour devenir membre ! …

Chacun.e peut amener un petit quelque chose à se partager (boire ou manger)

Entrée libre : 

 (/!\ - Merci de vous inscrire via ce formulaire, afin de faciliter l’organisation !)

by scapharnaum at July 28, 2021 10:33 PM

July 25, 2021

French Data Network

Réunion bistro du 27 juillet

Comme pour les réunions bistro précédentes, cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) sur BigBlueButton, un logiciel de visioconférence libre dont FDN héberge sa propre instance. L’adresse de la salle : https://bbb.fdn.fr/b/khr-tce-z5z-l8w […]

by Khrys at July 25, 2021 05:03 AM

June 24, 2021

French Data Network

Réunion bistro du 27 juin

Les deux premières réunions « bistro » des 27 avril et 27 mai s’étant bien passées, nous réitérons le 27 juin 🙂 Cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) sur BigBlueButton, un logiciel de […]

by Khrys at June 24, 2021 03:53 PM

June 18, 2021

Lorraine Data Network

Futur de LDN (vers la dissolution)

Comme vous en avez peut-être entendu parler, l’assemblée générale de LDN (Lorraine Data Network) s’est déroulée début juin. Au cours de cette AG, comme depuis maintenant 3 ans, nous avons évoqué les difficultés à maintenir l’association à flot avec un nombre réduit de personnes actives.

L’éloignement géographique des bénévoles, le temps consacré à d’autres structures, et la difficulté de recruter en local, font que LDN est en état de sommeil depuis quelques années.

Lors de cette AG, nous avons voté d’utiliser l’énergie restante pour aider nos adhérent⋅e⋅s à migrer vers d’autres fournisseurs militants et ainsi s’arrêter proprement avant de rencontrer de potentiels soucis d’argent, de matériel ou autre ; une fois cette transition terminée, nous convoquerons une AGE afin d’envisager la dissolution de l’association LDN.

LDN, c’est 10 ans de chouettes combats, de conférences, d’amitiés, d’entraide et de coopérations avec d’autres associations (voir la timeline). Nous sommes fiers de nous retirer pour permettre à d’autres initiatives plus dynamiques d’émerger librement.

Les bénévoles de LDN

by Alexandre BAILLY at June 18, 2021 06:13 PM

June 12, 2021

French Data Network

On lutte pour un Internet communautaire, on soutient SCANI !

Petit retour en arrière. Concernant l’arrêt « French Data Network », il ne faut pas lire trop vite, il ne s’agit pas de l’arrêt DE « French Data Network », mais d’une décision du Conseil d’État portant notre nom, consultable ici. Les juristes, avocats et commentateurs de l’actualité juridique (si si, des gens font cela) […]

by Khrys at June 12, 2021 03:59 PM

June 09, 2021

French Data Network

Réunion buro du 6 juin 2021

Notre réunion mensuelle bureau a commencé dès 20h car nous avions du pain sur la planche 🙂 Divers sujets ont été abordés, outre les récurrents (tréso, secrétariat…), petits extraits choisis (nos membres ont l’intégralité, les veinard·es ^_^ ): Les réunions bistro semblent appréciées, en tout cas cela fait deux fois qu’une dizaine de personnes viennent […]

by Khrys at June 09, 2021 05:51 PM

Pose d’un nanopi à TH2

Lundi après-midi, nous avons posé un nanopi dans l’espace loué par FDN dans la baie de Gitoyen. C’était l’occasion de faire quelques photos de la baie, les voici !   La baie côté recto, avec ses stickers 🙂 Toujours la baie côté recto, mais vitre ouverte : La baie côté verso : Le nanopi :

by Khrys at June 09, 2021 05:19 PM

June 07, 2021

Alsace Réseau Neutre

19 juin 2021 - Atelier "Libérons-nous du pistage"

Horaire : 14h00 à 18h00

Lieu École Michaël - 2 rue du Schnokeloch - 67200

Atelier "Libérons-nous du pistage" par ARN (CEN/CCN)

(Port du masque obligatoire)

Lors de cet atelier, des bénévoles d'Alsace Réseau Neutre, votre Fournisseur d'Accès à Internet associatif et local, vous proposent différents parcours pour reprendre le contrôle sur vos données numériques en vous accompagnant dans l'adoption de solutions alternatives. 

Les parcours au choix :  

 - Configurer votre navigateur

 - Découvrir / installer Linux

 - Auto-hébergement YunoHost

 - Découvrir LineageOS 

  (Inscription auprès de l'école Michaël

Entrée limitée : 

 

by scapharnaum at June 07, 2021 04:31 PM

18 juin 2021 - Conférence "Grandir dans un monde connecté"

Horaire : 20h00 

Lieu : École Michaël - 2 rue du Schnokeloch - 67200

Conférence par ljf  - (membre ARN) 

(Port du masque obligatoire)

De l'économie de l'attention, à l'obsolescence programmée, à l'heure où les algorithmes sont lois et où ils transforment nos sociétés, comment, en tant que parents et en tant qu'école, guider les jeunes à travers le dédale du numérique vers des pratiques positives ? Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Entrée libre : Rez-de-chaussée.

 

by scapharnaum at June 07, 2021 04:18 PM

Samedi 03 juillet 2021 - Assemblée générale ARN

Horaire : 14h00 à 18h00

Lieu AUBE - 97 Avenue de Cormar

Assemblée générale ARN

(Port du masque obligatoire)

 

  (L'inscription est fortement recommandée pour nous permettre de préparer nos événements au mieux :  contact [at] arn-fai.net

Entrée : Rez-de-chaussée.

 

by scapharnaum at June 07, 2021 04:04 PM

May 22, 2021

French Data Network

Réunion « bistro » du 27 mai 2021

Suite au succès de la première réunion « bistro » du 27 avril, nous avons décidé de renouveler l’expérience le 27 mai ! Cette réunion sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h30 à 20h30 (voire plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) Les personnes non membres […]

by Khrys at May 22, 2021 03:03 PM

May 14, 2021

Lorraine Data Network

Assemblée Générale Ordinaire (AGO) 2020

Rendez-vous du 06/06/2021 au 07/06/2021, de 20:00 à 00:00 :

L’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) 2020 se tiendra le dimanche 6 juin 2021, de 20h à minuit, uniquement en ligne.

Tous les adhérent⋅e⋅s (et les curieuses/curieux) y sont convié⋅e⋅s et sont invité⋅e⋅s à participer. Même si cette AGO se fera en ligne, merci de confirmer la participation (ou non) via le lien suivant :

https://framadate.org/AzjFWSAv78jk2VqB

Si vous ne pouvez pas participer à l’AGO, vous êtes fortement invité⋅e⋅s à donner procuration à un⋅e autre adhérent⋅e, en respectant les contraintes définies lors de la dernière Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) :

  1. chaque adhérent⋅e ne peut être porteur que de 2 procurations au maximum (cf. article 5.2 du règlement intérieur) ;
  2. vous pouvez donner procuration par courriel (signé ou non), par courrier postal ou via un document papier que l’adhérent⋅e à qui vous donnez procuration devra remettre en mains propres au secrétaire de séance avant le début de l’AGO.

Ordre du jour AGO :

  1. Vérification des procurations et renouvellement des cotisations du dernier moment (espèces ou chèque).
  2. Récapitulatif des actions depuis la dernière AGO (un bilan d’activités 2020 sera proposé en amont sur la liste de diffusion des bénévoles).
  3. Projets en cours.
  4. Bilan financier 2020.
  5. Projets éventuels pour 2021.
  6. Avenir de LDN ? Maintient, reboot ou dissolution de l’association

Seuls les adhérent⋅es à jour de cotisation pourront participer aux votes.

Pad et participation à distance :
https://pad.globenet.org/ag-ldn-2020

by Alexandre BAILLY at May 14, 2021 05:01 PM

Prochaine réunion mensuelle

Rendez-vous le 02/06/2021, de 20:30 à 23:59 :

L’association se réunissait physiquement une fois par mois sur Nancy, pour discuter de toutes les avancées sur les différents projets.
Avec le couvre-feu/covid/confinement/conditions d’accueil à la MJC, ça ne sera pas possible.

Cependant, la réunion aura bien lieu à partir de 20h30, uniquement en ligne.

Toutes les informations sont disponible sur le pad de la réunion :

https://pad.sebian.fr/p/reunionldn87

by Alexandre BAILLY at May 14, 2021 04:53 PM

May 09, 2021

French Data Network

Réunion bureau du 6 mai 2021

Notre réunion mensuelle bureau s’est une fois de plus déroulée dans la joie et la bonne humeur ! Divers sujets ont été abordés, outre les récurrents (tréso, secrétariat…), petits extraits choisis : Inauguration des réunions bistro : la première s’est bien passée et a même duré plus longtemps que prévu, du coup on réitère l’expérience […]

by Khrys at May 09, 2021 03:56 PM

April 24, 2021

French Data Network

Réunion « bistro » du 27 avril 2021

Comme annoncé dans le compte-rendu de notre dernière réunion de bureau, nous inaugurerons mardi prochain 27 avril notre première réunion « bistro ». Elle sera ouverte à toustes, membres ou non membres de FDN, et aura lieu de 19h à 20h30 (voire un peu plus si discussions passionnantes et non épuisement des participant·es !) Les […]

by Khrys at April 24, 2021 05:41 AM

April 22, 2021

French Data Network

Décision «French Data Network et autres» du Conseil d’État

Quelques jours après l’audience publique où le rapporteur public avait présenté ses conclusions, le Conseil d’État a rendu sa décision mercredi 21 avril dans les affaires sur la conservation des données de connexion et la loi renseignement de 2015, initiées par FDN, FFDN, la Quadrature du Net, Igwan, rejoints par Free. Après plus de six […]

by Khrys at April 22, 2021 02:26 PM

April 16, 2021

French Data Network

Audience publique au Conseil d’État

Aujourd’hui au cours d’une audience publique à 14h au Conseil d’État le rapporteur public a présenté ses conclusions dans les affaires sur la conservation des données de connexion et la loi renseignement de 2015, initiées par FDN, FFDN, la Quadrature du Net, Igwan, rejoints par Free. On consultera avec profit les analyses préalables produites par […]

by Khrys at April 16, 2021 06:41 PM

April 07, 2021

Le Blog de SCANI

Pompiers coopératifs des réseaux

Dans la vie d’une collectivité territoriale, dans le cas précis de cet article, ici à Joigny, il faut faire des choix qui, bien souvent, se résument à placer l’argent du contribuable à tel ou tel endroit pour assurer telle ou telle dépense. Le monde étant ce qu’il est, une dépense est toujours faite au détriment d’une autre qui ne sera pas faite ou repoussée car elle a été jugée moins urgente.

Si on peut voir assez facilement une route se dégrader petit à petit et juger, au bout d’un moment, qu’il faut VRAIMENT y faire quelque chose, dans les domaines des réseaux et, plus généralement, de l’informatique, c’est moins progressif.

Un ordinateur de bureau peut se mettre à ramer, signe qu’il faudra probablement le changer, mais il peut aussi soudainement tomber en panne, un peu comme si des milliers de nids de poules se creusaient dans une route en une seule nuit, la rendant totalement inutilisable le lendemain. Quand c’est un simple poste de travail, c’est uniquement ennuyeux pour la personne qui travaille dessus. Quand ça touche un organe essentiel du réseau, c’est plus handicapant.

De fait, ce qui se passe très souvent, c’est que « tant que ça marche, on n’y touche pas », principalement parce qu’il y a plus urgent à faire avec l’argent public. Et c’est ainsi qu’on crée les conditions idéale du crash en plein vol.

Les péripéties du mois de mars dans l’informatique communale à Joigny ont été particulièrement épiques.

Le début des galères

Le 10 mars, les 4 centres d’hébergement de l’entreprise OVH situés à Strasbourg ont subit une coupure suite à un incendie. L’un des 4 a été totalement détruit. On se dit naïvement « oui, bon, un datacenter qui brûle, c’est chiant, mais y’en a d’autres, c’est pas grave ». Que nenni. De nombreux sites et services ont été interrompus suite à cet accident industriel. Du site web de l’office de tourisme de Trouville-sur-Mer (totalement détruit) à la plateforme nationale de gestion des marchés publics (interrompue plusieurs jours) en passant par … le serveur en charge de la gestion des emails de la communauté de commune du Jovinien.

Le prestataire utilisé par la CCJ a heureusement assez vite réagi, a remis le serveur mail en route, mais un bazar incroyable a été mis dans les emails, les données ayant dû être restaurés à partir de sauvegardes quelque peu … éparpillées .. de ce que nous avons pu comprendre.

Eh oui, « le cloud », qu’on nous vend comme la sécurité ultime de nos données, ce n’est jamais que l’ordinateur de quelqu’un d’autre … et un ordinateur, ça tombe en panne, ça casse … ça brûle. Évidemment, il y a des moyens de dupliquer les données sur plusieurs ordinateurs à la fois pour réduire les risques, mais … c’est plus cher, beaucoup plus cher, et ça crée souvent une complexité telle qu’il en découle plus de panne dues à des erreurs humaines que de pannes techniques.

Comme un malheur ne vient jamais seul

Mais cet incident n’était pas le plus important de la série. Quelques jours plus tard, une seconde tuile tombe sur notre mairie. Un beau matin, plus de téléphone. Encore la faute au cloud ? Eh non, pas cette fois.

Cette fois, c’est un ordinateur, installé là il y a des années, probablement par un prestataire qui n’existe plus, a tout simplement cessé de fonctionner. Mais pas n’importe quel ordinateur. C’est un combo PABX/IPBX de marque Mitel :

https://www.mitel.com/-/media/mitel/images/products/mivoice-office-3300-controller/mitel-3300-controllers.jpg?modified=20180417183852

Oui, ça ne ressemble pas vraiment à un ordinateur. Et pourtant, il y a de la mémoire, un processeur et un disque dur … qui a rendu l’âme.

Que faisait cet ordinateur dans la mairie ? Quel est le rôle de l’IPBX ? Il concentrait la totalité du trafic téléphonique de la mairie, du centre d’action social, des services techniques, le standard COVID, etc. Et non, il n’y avait pas de deuxième IPBX « pour prendre le relais ».

Une seconde tuile ne venant jamais seule, c’est à peu près au même moment, par une étrangeté qui n’a pas encore trouvé d’explication, la connexion qui servait à ramener toutes ces lignes de téléphone à la mairie a été … supprimée par le prestataire.

Sentant venir la galère pour Gaël, notre nouveau directeur informatique communal, et Philippe, son précieux aide de camp, SCANI a mis ses talents volontaires bénévoles à disposition de la mairie. La première question était de savoir quelle solution allait permettre de remettre en service rapidement au moins les choses urgentes (standard COVID et standard Mairie)

Trois grandes familles de possibilités s’offraient à nous :

  • Essayer de trouver un IPBX identique ou très similaire et prier pour réussir à le reconfigurer comme il fallait, solution rapidement écartée, vu l’age de l’engin et la situation sanitaire actuelle rendant tout approvisionnement rapide extrêmement difficile ;
  • Opter pour une solution de téléphonie virtualisée dans le cloud, solution également écartée, le temps de faire administrativement déplacer les numéros de téléphone communaux du prestataire actuel à un autre qui aurait pu proposer la solution était trop long ;
  • Remonter de toute pièce un IPBX virtuel (comme dans le cloud, mais stocké sur des serveurs physiquement situés à la mairie) et tenter de faire discuter les 70 téléphones MITEL avec.

C’est cette troisième voie qui a été choisie, la plus rapide et également la plus économique. On s’est en prime payé le luxe d’utiliser un logiciel libre (Asterisk) pour faire fonctionner la solution. Mais il ne suffisait pas d’installer ce logiciel sur une machine virtuelle pour que tout retombe en marche comme par magie.

Il fallait commencer par le configurer. Nous y avons entré les informations des 70 postes (utilisateur, numéro de poste, mot de passe du poste, …), puis il a fallu faire la correspondance entre les numéros de téléphone et les postes et enfin s’assurer que les communications entraient et sortaient bien de la machine virtuelle.

Et c’est après que ça a commencé à devenir pas drôle. Les 70 postes téléphoniques « MITEL » étaient en « mode MITEL ». Pour discuter avec notre nouveau serveur de téléphonie, il fallait qu’ils sachent parler un langage universel fait pour ça : le SIP.

Et convaincre un téléphone MITEL de parler SIP, eh ben, ça prends dans le meilleur des cas une demi heure et parfois jusqu’à 2 heures de boulot. Ce qui explique (en partie, il y a d’autres soucis qu’on ne va pas s’amuser à détailler ici) le temps qu’il faut pour rétablir l’ensemble (tout n’est pas encore terminé à l’heure de publication de cet article).

Il faut profiter des occasions

Au passage, la décision a été prise de remplacer l’ensemble des postes par du matériel plus moderne et compatibles avec les standards industriels actuel (gage de pérennité). Le summum de l’histoire étant que certains agents communaux (parmi ceux qui ont eu la chance d’avoir un nouveau téléphone, tous ne sont pas encore arrivés) ont tout de suite pris en main ce nouvel outil et l’ont eux même configuré, preuve qu’on peut ne pas être informaticien mais s’en sortir très bien quand même … quand on a le bon matériel et un peu de curiosité 🙂

Tant que nous étions en formation serrée 2 agents de la ville + 2 SCANI, on a pris le temps de faire le tour de tout ce qui était à revoir en matière de réseau et de serveurs et on a profité de tout ce chambardement et de la galère générale pour changer intégralement le cœur du réseau de la mairie, opération qui se planifie généralement des semaines à l’avance et s’effectue hors des heures ouvrées, mais « tant qu’on était dans la panade » et puisque la coopérative avait quasiment tout le matériel nécessaire en stock, c’était l’occasion.

Ce nouveau cœur de réseau a été mis en place la semaine dernière. Il permet de simplifier grandement les configurations de la sécurité du réseau et va permettre de remplacer de nombreux anciens câbles par de la fibre optique pour améliorer les performances du réseau interne et, plus tard dans l’année, de raccorder l’ensemble des bâtiments publics au réseau fibre public en cours de déploiement.

Nous avons également saisi l’occasion pour donner quelques idées d’outils permettant de mieux suivre le réseau interne et détecter les problèmes avant qu’ils ne deviennent handicapants pour les utilisateurs.

Bilan des courses

Cette première expérimentation de coopération serrée avec une collectivité, qui plus est en pleine urgence critique, nous conforte dans l’idée que SCANI pourrait servir de réservoir de compétences pour l’ensemble des petites et moyennes communes du département, un peu comme un « service informatique en timeshare » .. Mais nous ne saurions imaginer ce type d’offre comme ce que font déjà de nombreux prestataires informatique dans le département (et, en plus ça, ne serait pas très loyal vis à vis d’eux).

La coopération étant au cœur de nos actions, il est nécessaire, si des communes souhaitent se lancer dans l’aventure, qu’elles s’assurent qu’au moins une personne dans la commune (agent, élu ou autre) sera volontaire pour être formé et prendre les choses en main, tout en ayant l’esprit tranquille en pouvant se reposer sur la coopérative en cas de besoin ponctuels ou plus récurrents.

by bruno at April 07, 2021 07:32 PM

French Data Network

Réunion bureau du 6 avril 2021

Suite à une suggestion émise lors de notre dernière AG, nous allons tenter l’expérience de courts compte-rendus de nos réunions mensuelles (aka « réunions bureau »), à destination des personnes non nécessairement membres (sachant que les personnes membres reçoivent déjà les comptes rendus complets par mail et y ont également accès sur notre wiki). Voici donc un […]

by Khrys at April 07, 2021 03:17 PM

April 05, 2021

Lorraine Data Network

Prochaine réunion mensuelle

Rendez-vous le 07/04/2021, de 20:30 à 23:59 :

L’association se réunissait physiquement une fois par mois sur Nancy, pour discuter de toutes les avancées sur les différents projets.
Avec le couvre-feu/covid/confinement/conditions d’accueil à la MJC, ça ne sera pas possible.

Cependant, la réunion aura bien lieu à partir de 20h30, uniquement en ligne.

Toutes les informations sont disponible sur le pad de la réunion :

https://pad.sebian.fr/p/reunionldn85

by Alexandre BAILLY at April 05, 2021 05:05 AM

April 01, 2021

French Data Network

Règle Digitale Verte: FDN a rendez-vous avec les petits oiseaux et les petits poissons.

L’an passé, nous avons pu assister à une levée de boucliers impressionnante lorsque nous avons annoncé le passage à l’écriture inclusive de nos adresses IP (nous ne regrettons rien, une adresse IP en écriture inclusive est un très bon détecteur à polémistes pénibles de tous bords) ; mais il faut en convenir : pour atteindre […]

by Khrys at April 01, 2021 11:04 AM

March 28, 2021

French Data Network

AG FDN 2021 (en distanciel via BigBlueButton)

L’enregistrement est désormais accessible sur notre instance PeerTube, bon visionnage 🙂 Et pour celleux qui souhaitent avoir le tchat avec, c’est ici !

by Khrys at March 28, 2021 06:07 PM

March 27, 2021

French Data Network

L’Assemblée Générale 2021 de FDN a eu lieu :-)

L’AG 2021 en ligne s’est déroulée sereinement le samedi 27 mars avec une trentaine de participant·e·s réuni·e·s sur l’instance BigBlueButton de FDN. Les échanges et le tchat ont été enregistrés, l’enregistrement sera bientôt mis en ligne sur notre instance PeerTube. Pour les personnes adhérentes, les résultats détaillés des votes sont accessibles dans leur espace adhérent·e. […]

by Khrys at March 27, 2021 07:17 PM

March 23, 2021

Illyse

Annulation des JdLL 2021

Cher public,


Après plusieurs mois de préparation des JdLL 2021 à la Maison Pour Tous des Rancy, compte tenu de la situation sanitaire, c’est avec regret que nous vous annonçons l’annulation de l’événement qui devait se tenir les 3 et 4 avril. Nous avions conscience des risques mais nous avons voulu y croire jusqu’au bout. 


Contrairement à l’année dernière, l’annulation était envisageable et nous avons donc réfléchi à des alternatives. L’organisation d’un évènement en ligne a été très vite exclue, le comité d’organisation ne s’y reconnaissant pas. À quoi ressembleraient les JdLL sans les innombrables discussions dans les couloirs, à la sortie d’une conférence, ou autour de la buvette ? Que seraient les JdLL sans le village associatif ? Comment récupérer des autocollants pour son ordinateur portable pendant une conférence en ligne ? Les JdLL ne se résument pas à une succession d’interventions dans un planning bien fourni, les échanges humains nous semblent essentiels.


Pas de JdLL cette année encore mais nous souhaitons qu’elles ne disparaissent pas complètement comme l’édition 2020.C’est pourquoi un espace d’expression sera mis en place sur le site web des JdLL : le week-end du 3 et 4 avril, vous pourrez assister à des visioconférences et consulter des ressources documentaires proposées par les intervenant.es motivé.es à faire vivre cette édition !
Nous ne prendrons pas part à l’organisation de celles-ci et nous laisserons totalement libre choix aux conférenciers et conférencières quant au jour et à l’heure de leur présentation.Dès le vendredi 2 avril 2021 vous trouverez le planning et les ressources des intervenants sur jdll.org.
Nous tenons à vous remercier de l’intérêt que vous portez à notre évènement et aux logiciels libres en général.
À très vite en sur notre site et à bientôt pour les JdLL 2022 !


Prenez soin de vous !


Librement,
Le comité d’organisation des JdLL 2021

by hexaltation at March 23, 2021 10:29 AM

Fédération FDN

Transcriptions du cycle de conférences "Qu’est-ce qu’Internet ?"

Le groupe Transmission a travaillé ces derniers mois sur les transcriptions du cycle de conférences "Qu’est-ce qu’Internet ?" de Benjamin Bayart à Sciences-Po. Ce travail est désormais achevé, et publié sur la page Best Of (page où sont regroupées les conférences, vidéos et documentaires les plus emblématiques autour des problématiques chères à la Fédération FDN).

Liens directs vers les trois pages associées :

Partie 1 - Le réseau de transport

Partie 2 - Les applications

Partie 3 - Impacts politiques et sociétaux

by Khrys at March 23, 2021 09:19 AM

March 22, 2021

French Data Network

Assemblée Générale 2021

L’Assemblée Générale (AG) de l’association FDN qui statuera sur l’exercice 2020 aura lieu le samedi 27 mars à partir de 10h en distanciel, compte tenu des conditions sanitaires.   Nous utiliserons à cet effet le logiciel de visioconférence BigBlueButton, à l’adresse suivante : https://bbb.fdn.fr/b/khr-md1-m0m-aof   Toutes les personnes intéressées, membres de FDN ou non, peuvent […]

by Khrys at March 22, 2021 01:30 PM

March 20, 2021

French Data Network

La nouvelle infra mail de FDN est en place \o/

C’est officiel, la nouvelle infra mail de FDN est sortie après 18 mois de travail ! Nous nous sommes lancé·es dans cette refonte pour plusieurs raisons : Déjà c’est pas mal de tout dépoussiérer, l’ancienne infra datant de 10 ans… Nous voulions un outil permettant de créer rapidement et simplement un compte pour une personne […]

by Khrys at March 20, 2021 07:08 AM

February 28, 2021

Lorraine Data Network

Prochaine réunion mensuelle

Rendez-vous le 03/03/2021, de 20:30 à 23:59 :

L’association se réunissait physiquement une fois par mois sur Nancy, pour discuter de toutes les avancées sur les différents projets.
Avec le couvre-feu/covid/confinement/conditions d’accueil à la MJC, ça ne sera pas possible.

Cependant, la réunion aura bien lieu à partir de 20h30, uniquement en ligne.

Toutes les informations sont disponible sur le pad de la réunion :

https://pad.sebian.fr/p/reunionldn84

by Alexandre BAILLY at February 28, 2021 12:14 PM

February 25, 2021

FAImaison

Assemblée générale 2021

L'assemblée générale est le moment de l'année le plus propice à nous rassembler et échanger sur l'année écoulée et les engagements futurs.

Cette année a été spéciale, et l'AG va l'être tout autant. Nous aurions aimé organiser une journée chaleureuse pour les 10 ans de FAImaison (2011-2021 !), nous retrouver enfin tous et toutes ensemble sur place pour prendre des nouvelles, construire des projets communs puis papoter autour d'un verre après l'AG.

Nous avons fixé la date du samedi 20 mars après-midi en espérant que le confinement serait derrière nous, malheureusement le temps passe et on sent bien que même en mars la recontre physique pour toutes et tous les membres ne sera pas une option.

Nous maintenons notre rendez-vous annuel malgré tout, et ferons le maximum pour le rendre chaleureux malgré la distance. Ce sera toujours un plaisir de nous retrouver, et nous espérons fédérer un grand nombre de membres.

Une salle est réservée de 13h à 17h, mais limitée à 15 personnes. Ce sera donc un mix en physique/à distance via Big Blue Button BBB que nous proposons exceptionnellement cette année, avec vote à distance sur une solution sécurisée.

Comme toujours, l'AG est ouverte à tous les membres, mais seules les personnes à jour de cotisation pourront voter.

Pour simplifier le travail des bénévoles et éviter la lourdeur des vérifications en direct pendant l'AG, nous aimerions vérifier en amont les adhésions des participantes et participants. Merci donc de signaler si vous comptez participer à l'AG du 20 mars, en précisant bien si vous souhaiteriez assister sur place ou à distance ! Pour cela, envoyez un mail au bureau avant le dimanche 7 mars 2021, dernier délai pour que nous ayons le temps de traiter vos réponses.

Venez nombreux·ses pour souffler les bougies !

Publication des bilans et compte-rendus suite à l'assemblée générale

Sont disponible au format PDF :

by FAImaison at February 25, 2021 11:00 PM

Illyse

Interview d’Illyse

Nous avions croisé Marine lors de l’édition 2020 du salon Primevère, juste avant le confinement. Suite à cette rencontre, une interview abordant les sujets qui nous sont chers, comme par exemple la neutralité du net, a été réalisée. Vous pouvez retrouver le podcast ici :)

by sdavid at February 25, 2021 12:22 AM

February 16, 2021

Fédération FDN

Deux bonnes nouvelles de 2020

Comme ça fait du bien et qu'il n'y en a pas beaucoup, la Fédération FDN vous propose de revenir sur deux bonnes nouvelles de 2020 :

1) La Cour de Justice de l'Union européenne condamne le "zero rating" et consolide la neutralité du net qui nous est si chère.

Le zero-rating c'est le fait de ne pas facturer les données consommées pour un site particulier en raison, par exemple, d'un accord commercial entre l'opérateur et le propriétaire du site en question.

Par exemple si, avec votre abonnement 4G, vous avez accès en illimité à YouTube, mais si par contre, dès que vous vous connectez à un service de vidéos comme PeerTube, cela vous est decompté de votre forfait, on voit bien qu'il y a un service favorisé par rapport à l'autre.

 En effet, de telles offres groupées sont de nature à amplifier l’utilisation des applications et des services privilégiés et, corrélativement, à raréfier l’utilisation des autres applications et des autres services disponibles, compte tenu des mesures par lesquelles le fournisseur de services d’accès à Internet rend cette dernière utilisation techniquement plus difficile, voire impossible. En outre, plus le nombre de clients qui concluent de tels accords est important, plus l’incidence cumulée de ces accords est susceptible, compte tenu de son ampleur, d’engendrer une limitation importante de l’exercice des droits des utilisateurs finals, voire de porter atteinte à l’essence même de ces droits. 

Source : https://curia.europa.eu/jcms/upload/docs/application/pdf/2020-09/cp20010...

Voir aussi à ce propos l'article de Julien Lausson sur Numerama.

Autres liens sur le sujet en anglais :

2) L'IETF a publié la RFC 8890 (analysée par Stéphane Bortzmeyer ici) qui rappelle que l'Internet est avant tout pour les utilisatrices et utilisateurs finaux.

Cela va dans le sens de la charte de la Fédération FDN qui donne la possibilité aux abonné·e·s de garder le contrôle de leur accès et on fait en sorte qu'iels soient encouragé·e·s à prendre part à la construction de leur bout d'Internet.

C'est suffisamment rare pour qu'on relève quand l'Union Européenne défend la neutralité du net ou que l'IETF prend position politiquement pour défendre les intérêts des utilisateurs et utilisatrices !

by Khrys at February 16, 2021 09:15 PM

February 14, 2021

Le Blog de SCANI

Foire aux questions sur la fibre

Comme on rencontre de plus en plus de gens avec des tas de questions à propos de la fibre, et que parfois, on entends des absurdités, il est temps de constituer une petite foire aux questions !

La fibre, ça change vraiment la vie ?

Eh bien … ça dépends ! Si vous ne ressentez pas de ralentissement particulier ou ne pestez pas après une connexion qui ne va pas assez vite, vous n’avez probablement pas besoin de la fibre aujourd’hui. Attention, les usages évoluent, demain, ce sera peut être nécessaire.

Il faut également souligner que, même si dans la théorie la fibre va plus vite, la façon dont est fabriqué l’ensemble du réseau entre votre maison et internet a son importance aussi. Du temps de l’ADSL, le facteur limitant était la distance entre la maison et le central téléphonique. Avez la fibre, on s’affranchit du problème de distance, mais si le travail a été mal fait ou que l’opérateur ne dimensionne pas convenablement son réseau, vous pourrez vous retrouver avec un service encore moins bon que l’ADSL.

Il faut donc bien garder en tête que si aujourd’hui tous les opérateurs ADSL se tiennent dans un mouchoir de poche, demain, la fibre d’untel sera peut être bien plus performante que celle d’un autre.

On peut aussi souligner qu’hors activités spécifiques très minoritaires, l’utilisateur moyen normalement constitué ne perçoit aucune différence lorsque la connexion dépasse les 30Mbps.

J’ai la fibre à « tel endroit » !

Si personne n’es venu chez vous passer un nouveau câble entre votre maison et un boîtier de raccordement fibre un peu plus loin, non, vous n’avez pas la fibre. La prise située au bout de ce nouveau câble ressemble généralement à ça :

Vous avez peut-être par contre bénéficié d’une opération de « montée en débit » qui consiste simplement à rapprocher la fibre de chez vous, mais votre connexion est toujours en ADSL (25Mbps maximum), et, pour quelques très chanceux proches de l’armoire, VDSL (jusqu’à 70/80Mbps)

Notez que le fait qu’une opération de montée en débit ait eu lieu dans le secteur n’entraîne pas automatiquement pour vous le fait d’en bénéficier. En effet, il faut que votre opérateur demande explicitement à ce que votre ligne soit raccordée sur l’armoire de montée en débit, ce n’est pas automatique.

Il est aussi important de se souvenir que ces opérations sont très majoritairement financées par nos impôts au seul et unique bénéfice d’Orange qui améliore son réseau téléphonique historique et continue à nous le louer chaque mois sans pour autant l’entretenir.

La fibre, c’est quoi ?

On parle de « fibre optique ». Ça suppose donc de la lumière. Dans un câble fibre optique, on trouve donc principalement un conducteur de lumière. L’ancien réseau de communication est basé sur du métal (généralement du cuivre) qui conduit de l’électricité, le nouveau sur des tubes d’un alliage relativement proche du verre qui conduit de la lumière.

L’avantage, c’est que la lumière s’essouffle bien moins vite que le courant électrique sur de longues distances. Ça permet de transporter des quantités énormes d’information sur de très longues distances.

Si le câble qui contient la fibre est globalement aussi solide qu’un câble qui contient du cuivre, le problème principal, c’est qu’on ne peut pas utiliser un simple domino et un tournevis pour raccorder deux bouts de fibre ensemble. La partie qui conduit la lumière dans la fibre a un diamètre légèrement inférieur à 10μm, soit 0,01 millimètre. 5 à 10 fois plus fin qu’un cheveux, donc. On est contraint d’utiliser une machine avec des microscopes de précision pour aligner deux brins de fibre l’un en face de l’autre pour les souder ensemble au moyen d’un micro-arc électrique.

Quand tout est bien aligné et raccordé, il suffit de mettre un petit émetteur laser d’un côté et un récepteur de l’autre, et hop, on peut transmettre de l’information. Les distances standard du matériel disponible actuellement sont de 20, 40 et 80km. Attention, on ne met pas les yeux devant les prises : c’est indolore, mais ça brûle la rétine.

La fibre, ça fait des ondes ?

Non. Ou plus exactement, oui, mais elles restent enfermées dans la fibre. En effet, la lumière est une onde au même titre que la radio, elle a simplement une fréquence beaucoup plus élevée qui ne passe absolument pas à travers de la plupart des matériaux (sinon, vous pourriez voir à travers les murs).

Cette onde est un laser qui, s’il peut abîmer vos yeux si vous le regardez en face, est d’une puissance minime globalement proche des petits pointeurs avec lesquels on peut rendre un chat complètement fou à courir après le petit point rouge dans toute la maison.

Comment se passe l’installation de la prise fibre

Le principe est de ramener un nouveau câble (qui contient la fibre) dans votre logement. Traditionnellement, il va prendre le même chemin que le câble de téléphone mais ce n’est pas toujours possible.

Il est vivement conseillé de préparer cette intervention en amont : vous connaissez bien mieux votre maison que la personne qui viendra faire l’installation.

Première étape : déterminer d’ou vient la fibre. Si vous avez une ligne de téléphone aérienne qui vient d’un poteau dans la rue, la fibre arrivera par ce même chemin. Si vous habitez en appartement avec des goulottes dans les couloirs, ce sera par là.

Il faudra généralement faire un trou quelque part (ou en utiliser un déjà existant avec de la place dedans) pour faire rentrer le câble. Un trou de 6 à 8mm de diamètre est généralement suffisant. Un câble de fibre ne s’agrafe pas. S’il faut prévoir de longues distance dans votre logement, il finira probablement fixé à la colle chaude dans un angle de mur ou de plafond.

Sur une ligne de téléphone classique, il est relativement simple de prolonger le circuit : un câble, deux dominos, un tournevis et vous pouvez mettre une prise plus loin. Avec la fibre, une fois l’emplacement de la prise optique défini, c’est définitif. Il est par contre possible, depuis le petit boîtier (aussi nommé ONT) branché sur cette prise, de refaire partir un câble réseau pour installer sa box un peu plus loin.

Une fois que j’ai une prise fibre, il se passe quoi ?

La fibre règle principalement le problème de la distance entre vous et le central télécom qui, jusqu’à présent, pose des problèmes de débits. Mais même si ça se trouve, il est rare d’avoir une prise fibre sur un ordinateur.

De toute façon, l’immense majorité des usages d’internet aujourd’hui se passent sur des appareils mobiles. Il faut donc un routeur (une box, en somme) qui va convertir le signal optique en wifi et en bonne vieilles prises RJ45 qu’on trouve déjà derrière les box actuelles.

Ces routeurs sont encore cher. On trouve plus souvent de simples convertisseurs fibre <=> RJ45 (également nommés ONT) qui permettent ensuite de brancher n’importe quel type de box et donc n’importe quel appareil fonctionnant aujourd’hui avec une box classique (vieil ordinateur, …)

Et pour le téléphone ?

La fibre a vocation à remplacer les lignes téléphoniques classiques et nos bonnes vieilles prises T. Une fois qu’elle est arrivée, sur quoi allez-vous brancher votre téléphone ? Eh bien sur la box.

Et si vous ne voulez QUE le téléphone et pas internet, vous aurez tout de même une box, la même que pour internet, à ceci près que la partie internet sera désactivée.

Notez que SCANI ne propose pas d’offre incluant la téléphonie.

La fibre, c’est plus cher ?

Inévitablement. Puisqu’il s’agit d’établir un nouveau réseau de A à Z, il faut bien le rentabiliser. On trouve aujourd’hui des offres d’appel autour de 20 € par mois les premiers temps, mais le prix moyen hors promotions constaté est plutôt situé entre 40 et 50 €.

L’opérateur qui va exploiter un réseau fibre paie la connexion entre votre maison et le central fibre du secteur entre 5 et 20 € par mois. Il doit ensuite raccorder tout ça à son propre réseau pour « mettre de l’internet dedans ».

Comment faire pour changer d’opérateur fibre ?

On rentre ici dans des choix réglementaires et techniques idiots qui ont été fait il y a une grosse dizaine d’année. La fibre est déployée selon le principe « une maison » = « une fibre ». Impossible (ou très difficile) donc de se faire livrer plusieurs fibres pour pouvoir activer un nouvel opérateur avant de résilier le précédent.

Il faut y penser, car si le nouvel opérateur ne parvient pas à mettre en service mais a tout de même « écrasé » la ligne de l’ancien, vous vous retrouverez sans connexion.

L’avantage, c’est que si tout se passe bien, l’ancien opérateur est tout de suite au courant du fait qu’il a été remplacé et, s’il est un minimum honnête et que vous n’êtes plus engagé, la résiliation suivra d’elle même.

La fibre chez moi, c’est quand ?

L’ensemble des communications publiques indiquent entre 2023 et 2025 pour une France 100% fibre. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient, voici l’état des infos dont nous disposons :

  • l’Auxerrois, ou les travaux ont démarré en 2015, devait théoriquement être fibré en totalité pour 2018. C’était en tout cas la date indiquée sur les contrats. En 2021, selon les zones, on est officiellement entre 35% et 90% ;
  • le Migennois, ou les travaux ont débuté début 2019, est entre 0 et 40% selon les zones ;
  • lorsqu’un contrat de déploiement fibre dit « fin des travaux à telle date », on ne parle bien évidemment pas de 100% des locaux de telle zone fibré à cette date là, mais de l’ensemble des travaux qui concernent uniquement la voie publique. Il faut encore rentrer la fibre chez chacun, et ça, ce n’est jamais daté.

On voit donc qu’on n’est encore loin d’être arrivés. Les travaux n’ont été démarrés que pour un petit 30% de l’ensemble des locaux (maison, usines, immeubles, …) de l’Yonne. Les plannings sont entrain d’être affinés pour les 70% restants et ceux qui détiennent ces plannings sont très frileux à l’idée de les publier.

Serais-je obligé de m’abonner à la fibre ?

Si vous voulez conserver une ligne de téléphone ou de l’internet fixe, ce sera obligatoire à un moment ou un autre. Pour l’heure, il n’est simplement plus possible de commander une nouvelle ligne de téléphone « seule ». L’usage d’une box (même sans internet) est obligatoire, ce qui n’est pas sans poser des problèmes à plusieurs endroits ou les box ne fonctionnent pas ou très mal.

Il est certain qu’à un horizon 10 ou 20 ans, la question se posera sérieusement de stopper purement et simplement le réseau cuivre. Les quelques personnes non fibrées n’auront alors plus que la téléphonie mobile comme alternative pour communiquer avec le reste du monde.

J’ai croisé quelqu’un entrain de déployer la fibre, il m’a dit qu’Orange avait une exclusivité de X mois !

C’est archi faux, et c’est même en théorie l’inverse : lorsqu’une zone est raccordable (c’est à dire que les opérateurs peuvent commencer à connecter des maisons au réseau), il y a un gel de 3 mois pour permettre à chaque opérateur de prévenir ses utilisateurs et faire un peu de planification.

Dans la réalité, Orange, lorsqu’il est chargé par les collectivités de déployer et d’entretenir le réseau fibre, va traîner la patte pendant de long mois sur les discussions et travaux préparatoires à l’arrivée d’autres opérateurs. On en veut pour preuve que ça fait bientôt 2 ans que SCANI a signifié son désir d’aller exploiter le réseau déployé par Orange à Migennes (et prochainement Joigny) et que nous n’avons eu les centaines de pages de contrats à signer que le … 5 février 2021.

Dans les zones ou c’est un autre opérateur qui est en charge des travaux, la situation est inversée, c’est généralement Orange qui traîne la patte pour venir exploiter le réseau. Certains mauvais esprits affirment que c’est pour que peu de gens ne s’y abonnent et que les collectivités finissent par conclure que l’opérateur en charge du déploiement est mauvais et qu’il faut le changer au profit … d’Orange. Ce cas de figure a tendance à disparaître, l’état ayant tapé à de multiples reprises sur la table pour contraindre les grands opérateurs à s’entendre et à partager les infrastructures en bonne intelligence.

Et SCANI dans tout ça ? Vous allez arrêter votre activité ?

Si l’activité de notre coopérative a démarré (en 2013) principalement pour traiter les manques de débit, et que la fibre est supposée tous les régler, nous avons d’autres cordes à notre arc.

D’abord, vous l’avez compris plus haut, tout le monde ne sera pas fibré tout de suite, et on reste persuadés que certains ne seront même jamais fibrés, notre réseau radio a donc encore de beaux jours devant lui sur sa mission d’origine.

Mais ensuite, l’immense majorité des fibres qui vont être déployées dans le département le sont sous la forme de « délégations de service public », comprendre par ce terme barbare que ce sont nos impôts qui financent le déploiement de la fibre. Dans ce cadre, l’opérateur désigné pour créer et entretenir cette infrastructure a l’obligation de l’ouvrir à tous les opérateurs, petits comme gros, nationaux comme locaux.

Ça n’a échappé à personne, la crise sanitaire débutée il y a un an a mis en évidence les problèmes que posent les divers niveaux de dépendance. Le numérique n’y fait pas exception … Que seriez-vous devenu sans internet pendant les confinements ? Quid de notre capacité à agir si on n’a aucune maîtrise du réseau qui nous connecte au reste du monde ? Que sait-on de ce que notre opérateur fait des données qu’on envoi et qu’on reçoit sur internet quotidiennement ?

Pour toutes ces raisons, SCANI poursuit son action avec :

  • Le maximum de maîtrise des éléments techniques du réseau
  • L’emploi prioritaire des talents d’habitants du département
  • La formation à tous les métiers liés de près ou de loin au numérique
  • Le soutien et le conseil aux structures privées et publiques locales
  • Une complémentarité entre la fibre, l’ADSL et la radio étudiée au cas par cas

Combien a coûté la fibre à la collectivité ?

La part revenant aux communes et communautés de commune se situe autour des 35 € en moyenne pour chacune des 172000 fibres qui seront théoriquement déployées à terme. En réalité, c’est plus complexe : 57000 lignes sont déployées par Orange pour un coût à la ligne d’une centaine d’euro, et 115000 sont déployées par Altitude Infrastructure pour un coût à la ligne de … 0 !

Cette par là du budget est celles de nos collectivités locales. Le département, la région, l’état et l’europe ont aussi mis des sous sur la table, de sorte que le coût moyen par ligne fibre doit se situer quelque part autour des 1000 €.

Comme expliqué ci-dessus, ce coût ne couvre que la partie située sur la voie publique du réseau. Il faut payer en plus pour le raccordement de chaque logement.

Combien me coûtera la fibre chez SCANI ?

L’objectif de rester dans les 30 € / mois semble difficile à tenir. La coopérative tient à l’absence de durée d’engagement et à l’indépendance financière. Il est donc question de viser plus haut, probablement au chiffre (également symbolique pour ceux qui ont lu le guide du routard galactique) de 42 € / mois.

Combien va coûter le projet fibre à SCANI ?

Cher. Voici nos estimations avec un tarif ramené à chaque logement (la réalité étant évidemment plus complexe : une grosse partie de ces montants sont une charge fixe quel que soit le nombre de bénéficiaires du réseau) :

  • Coût de raccordement du logement : 250 à 400 €
  • Coût du matériel réseau à déployer : 150 €
  • Coût de l’adaptation du réseau : 70 €

Il faut donc compter 470 à 620 € de frais pour raccorder une maison à la fibre. Avec un abonnement réévalué à 42 € par mois, ça veut donc dire que la coopérative commence à renter dans ses investissements au bout de 12 à 18 mois et donc à dégager un peu de marge de manœuvre financière au bout de 2 à 3 ans.

A titre de comparaison, les investissements en matériel sur notre réseau radio actuel sont amortis en 3 à 5 mois et la marge de manœuvre financière arrive au bout de 6 à 10 mois ce qui a permis, ces 8 dernières années, de continuer à déployer le réseau sans jamais avoir à se dire « on va devoir attendre plusieurs semaines pour investir dans une nouvelle cargaison de matériel ».

Il existe de nombreuses manières de réduire l’impact de cette nouvelle charge financière, nous allons probablement les explorer toutes :

  • Desservir des entreprises et collectivités pour un coût mensuel un peu plus élevé en proposant des facilités que des opérateurs nationaux ne proposeront pas sur le réseau FTTH ;
  • Financer tout ou partie de l’investissement par le biais du capital coopératif, éventuellement en proposant un abonnement mensuel plus bas à ceux qui auront plus largement que d’autres financé le déploiement (éventuellement avec un mécanisme de partage permettant également de réduire l’abonnement d’autres membres moins richement dotés) ;
  • Proposer des abonnements très haut débit radio dans les environs immédiats des connexions fibres déjà livrées pour accélérer l’amortissement de l’investissement en créant de nombreuses micro-poches radio ou chaque membre payerait un tarif identique ;
  • Là ou ce serait nécessaire, bâtir la complémentarité fibre/radio nécessaire à l’établissement de connexions tolérantes aux pannes de l’un ou de l’autre ;
  • Développer d’autres usages du réseau que le « simple » accès internet (réseaux de capteurs environnementaux, connexions privées, téléphonie, services en ligne, stockage de fichier, …).

by bruno at February 14, 2021 02:34 PM

January 30, 2021

Lorraine Data Network

Prochaine réunion mensuelle

Rendez-vous le 03/02/2021, de 20:30 à 23:59 :

L’association se réunissait physiquement une fois par mois sur Nancy, pour discuter de toutes les avancées sur les différents projets.
Avec le couvre-feu/covid/confinement/conditions d’accueil à la MJC, ça ne sera pas possible.

Cependant, la réunion aura bien lieu à partir de 20h30, uniquement en ligne.

Toutes les informations sont disponible sur le pad de la réunion :

https://pad.sebian.fr/p/reunionldn83

by Alexandre BAILLY at January 30, 2021 02:33 PM

January 24, 2021

Aquilenet

Soutien aux collectifs du Mix'art Myrys

 

 Le Mix'art Myrys est un haut lieu culturel autogéré de Toulouse où certains d'entre nous ont été et avec qui nous avons des échanges. Ce lieu héberge de nombreuses structures et rayonne dans le milieu de la culture et de l'art indépendant. Mix'art Myrys est aujourd'hui menacé de fermeture suite à une décision administrative !

 Des exemples d'associations que nous connaissons bien, comme le Tetalab qui organisera les évènements du THSF un évènement majeur de la scène du hacking français.

https://farm1.staticflickr.com/894/39864627140_9a00db4af0.jpg

 

Ou encore Tetaneutral, une des associations fondatrice de notre fédération de fournisseurs d'accès Internet associatifs (FFDN), elle a créé au Mix'art un centre d'hébergement associatif.

 Comme le montre cette ancienne vidéo de l'émission Strip Tease de 2006, le projet Mix'Art est ancré à Toulouse depuis un moment !

Pétition: http://chng.it/4fWzxfNSVG

Site de soutien: https://vive.mixart-myrys.org

 Aquilenet soutien toutes les actions pour défendre le lieu où se trouve les collectifs du Mix'Art et nous relayons l'article suivant:

APPEL A MONSTRATION

en soutien à MIXART MYRYS !

RENDEZ-VOUS CE DIMANCHE 24 JANVIER 14H à Arnaud Bernard en direction Francois Verdier pour réveiller vos monstres intérieurs.


Que les sculptures gigantesques, marionnettes, masques, ou maquillages, viennent parader à nos côtés! Venez paré.e.s de vos moyens d'expressions les plus délirants, pour revendiquer avec fierté nos écarts avec les normes de cette société !
Mercredi, le soutien que nous avons voulu apporter à cet acteur indispensable de la vie culturelle toulousaine a vite été dissout par une cohorte d'amendes onéreuses. Deux heures plus tard, la mairie impose la fermeture administrative de Mix'art Myrys. Face à une telle démonstration de pouvoirs, nous appelons à un rassemblement en ce dimanche 24 Janvier autour d'un cortège extravagant et indigné, joyeux et révolté. En tant que public, sympatisant.e.s ou ami.e.s, retrouvons nous pour apporter notre soutien, pour manifester notre colère quant à la condamnation de la culture, de la liberté et de la capacité à tout un chacun de penser, créer et construire ensemble.

Depuis plus de 25 ans Mix'art Myrys fait vibrer la ville de Toulouse. C'est un espace d'expérimentation humaine et collective, de démocratie directe et inclusive. Un projet artistique, politique et social. Le lieu s'est affirmé comme un laboratoire de recherche artistique, dans la création comme dans la diffusion et il ne cessera de prôner l'accès à la culture. De visibiliser celle qui est fragile, celle qui ne nourrit pas les élites, qui dérange et bouleverse, celle qui émeut sans rassurer ni endormir, ni égayer le paysage morne qui nous entoure aujourd'hui.

De quoi sera fait demain sans Mix'art Myrys ? De quoi sera fait Toulouse sans le lieux le plus emblématique de sa culture alternative ? Quel avenir veulent ils offrir à la métropole, quand tout ce qui n'est pas conventionnel est écrasé à coup de pelleteuse, viré par des politiques fasicantes et violemment balayé par la police. Le Pacifique, le Bleubleu, le DAL, maintenant Mix'Art... Que va t il rester de la ville "rose" ? Une Tour monstrueuse, des ramblas sans âme, des logements de luxe, des universités gérées par une compagnie d'autoroutes... Quel est ce tableau aseptisé que l'on nous impose sans la moindre considération ?

On peut se douter que le même sort attend les petits lieux, les bars et restaurants associatifs, les espaces culturels ; toutes les petites flammes qui naissent du cœur des personnes qui visent l'entraide, le partage, et choisissent la poésie malgré l'austérité d'un monde qui ne nous ressemble plus.

Le diagnostic est à déplorer. La crise n'est pas seulement sanitaire, elle est politique.

En ce dimanche 24, nous voulons déplacer l'énergie qui habite l'un des derniers lieux de culture autogéré, dans la rue, l'espace d'un temps. Pour y proclamer ensemble, la profonde conviction que l'expression est une liberté qui ne peut être évincée.

Retrouvons nous avec calme et dignité, joie et détermination, dans le respect de cette crise sanitaire qui ne cesse de nous étouffer.

EXIGEONS LA REPRISE DU DIALOGUE AVEC TOULOUSE METROPOLE


Nous, Mix’Art Myrys - collectif d’artistes autogéré, et Soutiens de Mix’Art Myrys, en tant qu’Artistes, Lieux culturels et artistiques, Citoyen.ne.s,

Demandons que les travaux de mise en conformité aux normes ERP dans le respect du projet (maîtrise d’usage) soient enfin réalisés par Toulouse Métropole (maîtrise d’ouvrage).

Que puisse être pérennisé cet espace d’expérimentation artistique, culturelle, démocratique, sociale et sociétale. Cet espace de liberté, de mutualisation, de coopération, d’autogestion.

Mise à jour du 25/01/2021:

"La Grande Monstration" Manif de soutien a Mix'art Myrys

Ajout 25/02/21: Défendre les lieux en communs - conditions et stratégies:

https://wiki.remixthecommons.org/index.php/21.02_Défendre_les_lieux_en_communs_-_conditions_et_stratégies

Ajout 1/03/21: Mix’Art Myrys appelle à 30 jours de réflexion et d’action pour l’EN COMMUN, LIBRE ET NÉCESSAIRE ! 

https://vive.mixart-myrys.org/mixart-myrys-appelle-a-30-jours-de-reflexion-et-daction-pour-len-commun-libre-et-necessaire/

Radio avec TTH: captations, sons, lives et musiques:
https://radio.mixart-myrys.org/~tth/

by Sacha at January 24, 2021 10:32 AM

December 30, 2020

Lorraine Data Network

Prochaine réunion mensuelle

Rendez-vous le 06/01/2021, de 20:30 à 23:59 :

L’association se réunissait physiquement une fois par mois sur Nancy, pour discuter de toutes les avancées sur les différents projets.
Avec le couvre-feu/covid/confinement/conditions d’accueil à la MJC, ça ne sera pas possible.

Cependant, la réunion aura bien lieu à partir de 20h30, uniquement en ligne.

Toutes les informations sont disponible sur le pad de la réunion :

https://pad.sebian.fr/p/reunionldn82

by Alexandre BAILLY at December 30, 2020 02:37 PM